L'efficacité de la carte mentale

La carte mentale est une représentation visuelle permettant de créer des liens sémantiques entre les concepts, les idées et les informations lues ou entendues. Tony Buzan, psychologue anglais (Londres 1942), a écrit de nombreux livres au sujet de l'apprentissage, de la mémoire et du cerveau. Il est le créateur de ce concept appelé le Mind Mapping ou la carte mentale. Il a développé de nombreux concepts novateurs, particulièrement puissants en termes de mémorisation, s'appuyant sur l'utilisation de l'hémisphère droit du cerveau. Cet hémisphère serait plus apte aux synthèses visuelles que l'hémisphère gauche. J'ai un grand souhait que l'on puisse intégrer cette technique surtout dans les matières de base comme le français et les mathématiques qui relèvent davantage de l'hémisphère gauche. J'observe que plus les élèves montent de niveaux scolaires, moins le personnel enseignant sollicite cet hémisphère lors de l'enseignement de contenus pédagogiques.

L'efficacité de la carte mentale

Stratégie en arborescence

La création d'une carte mentale est une stratégie en arborescence. Ainsi, en processus de création, comme lorsque l'on planifie l'écriture d'un texte, chaque idée en entraîne une autre ce qui permet de les préciser ou de les élaborer. Les pannes d'idées se font donc plus rares. C'est bien plus qu'un remue-méninges. En processus de compréhension de lecture, par exemple, celle-ci permet de prendre une pause pendant la lecture, de traiter et d'organiser les informations du texte en faisant des regroupements sémantiques. La carte mentale imite le cheminement et le développement de la pensée en stimulant les deux hémisphères du cerveau. Ceux-ci travailleront en complémentarité dans l'accomplissement d'une tâche spécifique par l'intégration de mots-clés (hémisphère gauche) et d'images (hémisphère droit).

Bénéfices

Adaptable et flexible, la carte mentale répond aux styles d'apprenants: visuels et auditifs, effectuant un traitement de l'information de façon séquentielle ou simultanée. Elle est profitable pour les apprenants qui éprouvent des difficultés d'apprentissage puisque ceux-ci ont souvent une dominance de l'hémisphère droit. En ce sens, elle les amène à rendre conscient leurs processus mentaux et à développer l'habileté à créer des liens entre les informations. La carte mentale présente plusieurs bénéfices: améliorer la mémorisation, libérer la mémoire de travail, favoriser le transfert de connaissances, demeurer actif dans ses apprentissages et avoir une image plus parlante ! Cette technique doit cependant être modélisée par les enseignants(es). Mieux vaut se pratiquer d'abord !